Quel est le lien entre la vitamine D et la SEP ? Y-a-t-il un intérêt à une supplémentation systématique ?

Le rôle de la vitamine D dans le déclenchement de la maladie est démontré. En effet, une carence en vitamine D est un facteur de risque, et à l’inverse une supplémentation est un facteur protecteur. Néanmoins, la carence en vitamine D n’est pas un facteur suffisant pour déclencher la maladie qui est probablement d’origine multi factorielle.

En revanche, l’effet d’une supplémentation systématique sur l’évolution de la maladie, une fois que celle-ci est déclenchée, n’est à ce jour pas formellement démontrée. Les études sont en cours. Néanmoins, il parait raisonnable de proposer, sur prescription médicale et après exclusion des contre indications (principalement hyper calcémie, antécédents fréquents de coliques néphrétiques), une supplémentation.

La dose d’une ampoule 100 000 unités tous les 3 mois parait suffisante. Cf. diaporama des Docteurs Androdias et Casez-JRA 2016.

Posted in: Les facteurs génétiques et environnementaux