Traitements de fond des formes rémittentes

La forme rémittente correspond à la sclérose en plaques évoluant par poussées.

Les traitements de fond sont les traitements qui visent  à diminuer  la fréquence des poussées et à prévenir l’apparition d’un handicap.

Le choix des traitements de fond est fait par le neurologue en fonction des symptômes présentés, de l’évolution de la maladie, de la fréquence des poussées, de l’IRM, du désir de grossesse et des  effets secondaires possibles des traitements.

DES LE DEBUT DE LA MALADIE

Ces traitements de 1ère intention diminuent de 30 à 50 % la fréquence des poussées dans les études contre placebo pour les scléroses en plaques rémittentes.

Les immunomodulateurs injectables

AVONEX®, BETAFERON® et REBIF®.

Modalités :
Ces traitements sont donnés:
– Soit en intra musculaire 1 fois par semaine (AVONEX®)
– Soit en sous cutané 3 fois par semaine pour les autres interférons. (BETAFERON®, EXTAVIA® et REBIF®).

Contre-indications :
– Etats dépressifs
– Epilepsie mal équilibrée
– Allaitement

Surveillance :
Prise de sang mensuelle puis trimestrielle de la numération formule sanguine et du bilan hépatique.

Effets secondaires :
– Syndrome pseudo grippal après l’injection
– Perturbations hépatiques
– Diminution des globules blancs ou des plaquettes
– Dysthyroïdie

COPAXONE® 20mg : 1 fois par jour en injection sous-cutanée
Depuis juin 2017, COPAXONE® 40 mg : 3 fois par semaine en injection sous-cutanée

Contre-indications:
– Allaitement
– Grossesse

Surveillance :
Pas de surveillance biologique.

Effets secondaires :
– Lipodystrophie cutanée possible aux points d’injection
– De rares cas de malaise après l’injection avec une sensation d’oppression thoracique qui durent quelques minutes et disparaissent

Pour ces traitements de première intention immunomodulateurs, nous avons un recul important d’utilisation, il n’y a pas d’effet secondaire à long terme décrit (cancer ou infection).

Les immunosuppresseurs en 1ère intention per os

AUBAGIO®

TECFIDERA®.

SI SEP REMITTENTE ACTIVE :

Pour les patients présentant une SEP rémittente avec au moins 1 poussée dans l’année ou à l’IRM une nouvelle lésion T2 ou une lésion prenant le contraste

OCREVUS® (Ocrelizumab) : AMM depuis 2018

KESIMPTA ® (Ofatumumab) : AMM depuis 2021

SI SEP REMITTENTE TRES ACTIVE :

Ces traitements sont proposés dans les 2 situations suivantes :

– Existence d’une poussée malgré un traitement de fond de 1ère intention bien conduit
– Existence de 2 poussées invalidantes en 1 année chez des patients jusqu’alors non traités

TYSABRI® (Natalizumab) : AMM depuis 2007

GILENYA® (Fingolimod) : AMM depuis 2012

Fiche MAVENCLAD (Cladribine) en cours de réalisation

POUR ALLER PLUS LOIN :

Vidéo du Pr Sandra Vukusic : Traitements et prise en charge globale
Vidéo du Dr Laurence Gignoux Ecole de la SEP 2020

Documents

Fichier Description Taille
pdf AUBAGIO® 162 KB
pdf TECFIDERA® 140 KB
pdf TYSABRI® 154 KB
pdf GILENYA® 172 KB
pdf OCREVUS® 790 KB
pdf KESIMPTA® 576 KB