Traitements de la poussée

La Sclérose en Plaques (SEP) est une maladie chronique inflammatoire du système nerveux central évoluant par poussées.
Quand les poussées surviennent, celles-ci peuvent être traitées par de la cortisone administrée par perfusion.

Si une poussée est invalidante avec une gêne importante, on réalise un flash de méthylprednisolone (Solumédrol), une perfusion par jour à 1 g pendant 3 jours. Ceci peut se faire à l’hôpital ou à domicile.

Le flash de corticoïdes permet une récupération plus rapide mais ne change pas la récupération à moyen ou à long terme. Ce n’est pas une urgence thérapeutique.

Le Flash de Solumédrol peut-être relayé ou non par une corticothérapie orale dégressive sur quelques jours.
Si la poussée est minime et après discussion avec son médecin, il arrive que l’on ne réalise pas de flash.

Avant de réaliser les perfusions de corticoïdes, il faut vérifier l’absence d’infection par une analyse d’urine (ECBU) et une prise de sang.

L’organisation des flashs à domicile est réalisée à la demande  du neurologue (de ville ou hospitalier) du patient bénéficiaire : il adresse une demande au Réseau Rhône-Alpes SEP qui sera prise en charge par l’infirmière.
Selon la prescription médicale, la cure à domicile peut varier de trois à neuf jours.
Les perfusions à domicile ne peuvent être réalisées que si le bilan biologique (NFS, plaquettes, CRP, Ionogramme et glycémie) ainsi qu’un examen cytobactériologique des urines (ECBU) ont des valeurs comprises dans les normes et validées par le neurologue.

Quelques chiffres :en 2019, 187 flashs ont été réalisés. Nous ne pouvons que constater le succès de cette initiative.

Documents

Fichier Description Taille
pdf Plaquette-Flash-à-domicile-2016 PLAQUETTE D'INFORMATION SUR LES FLASHS DE CORTICOÏDES À DOMICILE
2 MB